* petits plaisirs du dimanche

DSC_9127

091025_La_P_tisserie_des_R_ves___3_

Se lever en se disant qu'on profiterait bien de ce dimanche en célibataire pour partir à la découverte du marché bio de l'avenue Raspail / Réaliser que la  Pâtisserie des Rêves* n'est vraiment pas loin & qu'il serait dommage de ne pas aller jeter un oeil / Reprendre le bus les bras chargés de gâteaux & les déguster en famille / Rentrer mitonner une cocotte de boeuf aux épices d'après une recette familiale / Passer l'après midi à buller / Avoir la surprise de voir son amoureux rentrer beaucoup plus tôt que prévu après quatre jours d'absence / Faire réchauffer la cocotte, nous servir un bon verre de vin & se dire qu'une fois encore, c'était un beau dimanche !

DSC_9126 DSC_9128 DSC_9129

* Que penser de la Pâtisserie des Rêves ?
Tout d'abord, les "pour" : C'est une très belle boutique, petite mais bien agencée. La mise en scène est ingénieuse : chaque pâtisserie est placée sous une cloche maintenue grâce à système de poulie et éclairée par une petite LED. Sincèrement, tout donne faim : la chantilly a l'air aérienne, les choux sont ronds et joliment caramélisés, la tarte Tatin  paraît dense et onctueuse. Après dégustation, l'éclair au chocolat est d'une légèreté à couper le souffle et la tarte au citron très peu sucrée. A 4.80 euros la pâtisserie, je ne regrette pas le déplacement !
Malheureusement il y a aussi des "contre" : L'organisation laisse à mon avis un peu à désirer. Je n'ai pas eu le temps de faire le tour de la boutique avant de devoir prendre ma place dans la queue. Là une vendeuse - charmante au demeurant - a pris ma commande (transférée directement en caisse), m'expliquant quelles étaient leurs spécialités. C'est ensuite que ça se gâte... Après le règlement de ma commande, il m'a fallu patienter environ 10/15 mn pour la récupérer... ! Un chouilla long quand même pour un dimanche matin ! A leur décharge, il faut dire que les mille-feuilles sont montés à la commande par Philippe Conticini himself et son équipe, ce qui évidemment est un peu long.